29 et 30 mars 2019

 

Le numéro de décembre (vol.8) intitulé « Le traumatisme dans sa diversité clinique», est paru dans la revue en ligne Psychiatrie, Psychanalyse et Sociétés suite au colloque de la Fondation l’Élan Retrouvé et l’Université Paris Diderot- Paris 7 du 29 et 30 mars 2019 dernier .

“A l’origine, le trauma désigne une blessure physique causée par un élément externe qui fait violemment effraction sur le corps. Il se distingue du traumatisme qui, lui, désigne les effets du trauma sur l’organisme. Les termes sont donc initialement utilisés en médecine somatique puis à la fin du XIXe siècle, ils sont aussi utilisés par la psychiatrie, et notamment par Freud, avant de se diffuser dans le langage courant pendant le XXe siècle. Leur distinction devient rapidement confuse dès l’instant où les termes sont utilisés par la psychiatrie, notamment parce que la langue allemande ne contient que celui de trauma alors que les psychiatres l’utilisent essentiellement dans le sens de traumatisme. Ils désignent par ce terme, un évènement violent et soudain, qui entraine un afflux d’excitations mettant en échec les défenses psychiques habituelles. Le traumatisme entraine le plus souvent un état de sidération et désorganise plus ou moins durablement l’équilibre psychique.”