apps

« Que faire avec une production délirante ? »

 

Pré- requis : 

Toute personne intéressée par les questions portées par la psychanalyse sociale dans les pratiques sociales, médicales, psychologiques, éducatives, artistiques, juridiques.

 

Objectifs : 
  • – Acquérir des possibilités de savoir-faire avec une production délirante ;
  • – Cerner le concept de transfert de valeurs ;
  • – Savoir cerner la logique de la production transférentielle et la logique qui organise la production délirante ;
  • – Acquérir les notions de valeurs matérielles connectées des mots, des images, des sensations corporelles ;
  • – Repérer dans chaque production délirante le fondement des poussées contraires à analyser pratiquement ;
  • – Manier la logique du transfert à partir de logiques de situations sociales ;
  • – Pouvoir échanger et débattre à partir des échanges des pratiques ;
  • – Pouvoir échanger et débattre à partir de rencontres transférentielles.

 

Contenu :

Cette formation a pour objectif de mettre en place pour chaque participant une possibilité de savoir-faire pratique avec une production délirante.

Le délire reste au XXIème siècle ce qui caractérise le phénomène social appelé folie. Que cela soit du côté des théories classiques de la psychiatrie, le trépied NPP, Névrose, Psychose ou Perversion ou bien des théories modernes DSM ou CIM-10 le délire reste la base de la définition contemporaine de la folie.

Nous nous servons du vocable « production délirante » pour définir et traiter la question.

D’une certaine façon, la production délirante marche comme une production cinématographique : croisement de mots, d’images, de ressentis corporels, qui forment un anneau de vie qui entre en rapport avec un autre anneau de sens contraire. Et c’est dans ce rapport que se produit le mouvement délirant.

Il va s’agir pour nous de trouver une logique qui organise la production délirante. Nous travaillerons donc à partir de notre outil de transfert social en croisant deux de ses caractéristiques. La première caractéristique concerne le transfert social qui est produit par les trois passions décrites par Aristote : l’amour, la haine et l’ignorance mais aussi par le cacher et tromper, l’ambigüité, soit donc l’aventure du rapport à la vérité humaine. La deuxième caractéristique concerne l’attribution d’une valeur à un événement personnel, transfert de valeurs. Le croisement de ces deux caractéristiques va permettre de repérer dans chaque production délirante le fondement des poussées contraires à analyser pratiquement. C’est à partir de ce fondement contradictoire que le transfert de valeurs, transfert d’attribution de valeurs va fonctionner et organiser des logiques personnelles d’attribution d’intentions ou encore d’hallucinations ou de mécanismes de dissociation qui poussent à différentes formes d’exclusion sociale.

Nous verrons alors quel maniement du transfert est possible de mettre en place des pratiques autres que les pratiques tutélaires, aliénantes et invalidantes.

 

Nous travaillerons deux séances de 3h par mois le mercredi matin : une séance théorique avec un exposé mis en place de façon participative et une séance pratique où les participants seront invités à échanger leurs pratiques de rencontres. Nous accueillerons également dans ce cadre des personnes qui souhaitent témoigner de leur histoire.

 

La première séance théorique permettra de poser pour tous les participants les bases de notre outil d’analyse pratique, le transfert social, dans ses deux caractéristiques énoncées précédemment. Ces bases fournissent les outils de rapports de valeurs, concept social universel – toute personne vivant dans un rapport de valeurs. Ces concepts seront également mis au travail régulièrement dans la partie pratique de la formation.

Numéro d’activité :

11255596875

Organisme validé Data Dock :

0070991

Compétences

Champs  social, médical,  juridique, psychologique, psychanalytique, sociologique, créatif.

Horaires

9h00 à 12h00

Calendrier

13-20 octobre 2021 , 3-17 novembre 2021 , 1-8 décembre 2021,

12-26 janvier 2022 , 9-23 février 2022, 9-23 mars 2022, 6-20 avril 2022.

INTERVENANT

Hervé Hubert

Psychiatre, Analyste praticien

Président de l’APPS

Chef de service à la Fondation l’Élan Retrouvé

Praticien Attaché à l’Hôpital Saint Louis

2 formules possibles

– Formule présentielle

– Formule en digital

Programme

Cette formation se déroule deux mercredis par mois en matinée et comporte trois volets.
Nous proposons d’analyser cette logique dans laquelle nous sommes agents, effets, produits de ces transferts de valeurs, à l’aide de trois ateliers de formations :

– Un atelier de formation sur la pratique transférentielle
Pratique des échanges : chaque participant relate sa pratique dans le groupe et ce travail donne lieu à une élaboration dans le groupe.
– Un atelier de formation sur la logique transférentielle et son devenir concret.
Rencontre de l’individuel dans le collectif : une personne extérieure au groupe de formation vient parler de son expérience transférentielle dans une interaction à plusieurs.
– Un atelier de formation sur la psychanalyse sociale
Exposé théorique sur le thème « Que faire avec une production délirante ? »

Évaluation :

– Assiduité
– Bilan de la participation individuelle (exposés et participation aux débats)
– Rédaction d’une synthèse et de ses questions et bilan des acquis


À l’issue de la formation une attestation de formation ou/et attestation de présence seront remises au stagiaire.

Informations Pratiques

Renseignements et inscriptions obligatoires : herve.hubert.apps@gmail.com

Tarifs

– Tarif individuel : 400 euros
– Tarif employeur : 850 euros (formation continue)
Formation  de 14 séances les mercredis matins du 13 octobre 2021 au 20 avril 2022

Gratuit pour les salariés de la Fondation l’Élan Retrouvé.

Lieu

Fondation l’Élan Retrouvé, 23 rue de La Rochefoucauld 75009 Paris .

Salle de réunion 2ème étage

Vidéo, micro, diffusion de documents, visio-conférence

Remise de documents pédagogiques (Brochures)

Logistique et accueil

Christine Labeille : référente de la formation /APPS

Nacera Khelifi : gestion administrative /APPS