Les rencontres internationales
autour des pratiques brutes
de la musique

Le 2 et 3 juillet 2021

L’équilibre n’est pas la norme

Hop ! Les Rencontres passent entre les gouttelettes et reviennent pour leur cinquième édition ! L’an dernier déjà, elles avaient frôlé l’annulation à la veille du confinement mais s’étaient tenues à un fil dans un joyeux barouf digne d’un enterrement de vie normale avant la longue gueule de bois dont on peine à sortir. 

Au cas où ça n’était pas encore une évidence, le virus nous montre qu’on est bien peu de chose à distance les uns des autres, mais aussi qu’on est loin d’être égaux face aux événements. Il n’a pas fallu attendre une nouvelle vague pour s’apercevoir que l’époque qu’on traverse exacerbe terriblement les précarités et les fragilités de toutes sortes. Les protocoles, par définition standardisés, s’imposant pour tous et partout, ont mis à mal en particulier celles et ceux pour lesquels le quotidien nécessite des bricolages particuliers en marge des pratiques normales. Et on a senti, comme jamais, la nécessité de penser les situations et les rencontres au cas par cas.

Les Rencontres 2021 seront à nouveau l’occasion de défendre des alternatives à l’orientation normalisante des pratiques, dans un enchevêtrement d’ateliers, de tables rondes, de concerts ou de cuisine collective parce que la désaffection se combat par la frénésie et la création sur-mesure de manières de faire vivantes et stimulantes. Et pour couronner le tout, nous serons accueillis à La Parole Errante de Montreuil, lieu refuge pour les pratiques d’expérimentations « par-delà les frontières établies entre culture, politique et social ».

Un équilibre, ça se cherche, ça s’invente, ça trouve parfois, c’est bancal, mais au moins c’est dynamique. 

Localisation

La Parole Errante 9 Rue Francois Debergue 93100 Montreuil

S’y croiseront :

Le luthier sauvage Pierre Gordeeff ; André Bargues, maire de Marminiac et soutien de Jean-Marie Massou, une collaboration musicale inédite entre des membres du collectif Coax et des usager.e.s du Groupe d’Entraide Mutuelle Les Gens Du 110 ; le musicien argentin et animateur de workshop Anla Courtis ; le psychologue et musicien Julien Bancilhon, l’équipe du Journal Atypique Le Papotin en compagnie du musicien Xavier Boussiron ; des jeunes de l’HDJ d’Antony ; le psychanaliste et professeur émérite en psychologie Jean-Claude maleval ; Le docteur en psychologie et psychologue clinicien  Quentin Dumoulin à propos de l’œuvre de Jean-Luc Le Ténia ; le Collectif Encore Heureux… ; le performeur Jean-Louis Costes ; le projet de rap carcéral Murmurziek ; l’artiste sonore Jérôme Fino ; des membres du Collectif pour Liberté d’Expression des Autistes  (CLE-A) ; Joan Sidawy du blog « Comme des Fous », la jeune artiste autiste Enkhjin Hai Feng, la docteure en sociolinguistique Erell Latimier, et le philosophe Jacques Rancière.