Missions

Depuis 1954, le Centre Gilbert Raby est un établissement de soins spécialisé en addictologie et dans le traitement de la dépendance. Installé dans un parc arboré en bord de Seine il est aussi propice à la prise en soins. L’établissement participe au service public hospitalier. Ainsi il contribue à la réponse nationale et territoriale organisée dans le cadre des prises en charge des addictions en tant que centre de recours en addictologie de niveau 2.

Le Centre Gilbert Raby propose un panel complémentaire de prises en charge en addictologie (substances illicites, alcool, médicaments, tabac, …). L’hospitalisation complète comme l’hospitalisation de jour ambulatoire permettent notamment de proposer les réponses adaptées aux problématiques de chaque patient.

 

L’équipe du Centre Gilbert Raby associe à son savoir-faire médical, soignant et social, d’une part les associations d’usagers et les mouvements d’entraide et d’autre part les ressources de l’entourage familial et socioprofessionnel du patient.

50 LITS

d’hospitalisation complète

 

en psychiatrie

spécialisée en addictologie

60 LITS

d’hospitalisation complète

 

en soins de suite et réadaptation

en addictologie

5 PLACES

d’hospitalisation de jour

 

de psychiatrie

spécialisée en addictologie

10 PLACES

d’hospitalisation de jour

 

en soins de suite et réadaptation

en addictologie

Modalités d’admission au Centre Gilbert Raby

L’admission se fait sur dossier. Vous le trouverez en cliquant ICI ou sur:

Dossier d'admission du centre gilbert raby

 

 

 

Il doit être adressé par e-mail, courrier ou fax :

E-mail : secretariat-medical.cgr@elan-retrouve.org

Adresse : 2 avenue du Maréchal Joffre, 78250 Meulan en Yvelines

Fax : 01.30.22.08.53

En cas de demande urgente, votre médecin peut contacter directement notre équipe médicale via le secrétariat médical. Il est joignable du lundi au vendredi en journée par téléphone au 01.30.99.96.25.

Directeur d’Établissement

M. Antonio GARCIA

Composition

– médecins psychiatres,

– médecins généralistes,

– cadres de santé,

– psychologues,

– ergothérapeutes,

– infirmiers

– aides-soignants,

– diététiciens,

– assistantes sociales,

– éducateurs,

– moniteurs,

– hygiéniste,

– cuisiniers,

– agents de service hôtelier,

– agents des services hospitaliers,

– agents de maintenance,

– équipe administrative.

2 Avenue Maréchal Joffre

78250 Meulan-en-Yvelines

Tél.: 01 30 99 96 25

Fax: 01 30 22 08 53

Secrétaire des admissions

 

E-mail secretariat-medical.cgr@elan-retrouve.org

Associations d’anciens consommateurs

Dossier d'admission du Centre Gilbert Raby
Téléchargez le dossier

 

Actions

L’hospitalisation complète HC

Unité de psychiatrie : sevrages simples et sevrages complexes, troubles addictifs et comorbidités psychiatriques

La prise en charge individuelle et de groupe s’articule autour d’un suivi médical avec une surveillance somatique ainsi que des méthodes psychothérapiques :

  • – Information sur l’addiction et ses conséquences ;
  • – Entretiens individuels avec les médecins psychiatres, les médecins généralistes, les psychologues, les infirmières ;
  • – Réunions animées par divers professionnels pour apprendre à s’exprimer, à maîtriser ses émotions, contrôler des situations à risque, réfléchir sur sa relation avec les produits toxiques et élaborer un projet de vie sans addiction ;
  • – Itinéraires de vie ;
  • – Avec le consentement de la personne malade, association de l’entourage à la démarche de soins (entretiens et réunions d’information).

Unité SSRA : consolidation de la démarche de soins après le sevrage et maintien de l’abstinence

  • – Suivi médical psychiatrique et somatique ;
  • – Ateliers thérapeutiques ;
  • – Groupes de psychothérapie, d’ergothérapie, groupes de parole, d’affirmation de soi … ;
  • – Psychothérapie de soutien ;
  • – Réunions d’information sur les dépendances et leurs conséquences ;
  • – Prise en charge diététique ;
  • – Accompagnement social en liaison avec les équipes ayant adressé le malade et celles qui assureront le suivi ;
  • – Groupes d’anciens malades ;
  • – Entretiens et réunions d’information dédiés à l’entourage ;
  • – Activités sportives à but thérapeutique.

Les hôpitaux de jour

Unités d’hospitalisation à temps partiel
9h00-17h00
Ils sont destinés aux patients de proximité ayant effectué un sevrage simple ou complexe ou ayant besoin de prolonger leur démarche de soins.

L’hôpital de jour SSRA

Il a pour but le renforcement de l’abstinence, la prévention de la rechute et l’amélioration d’une réinsertion professionnelle. Le projet de soins individualisé associe consultations individuelles pluridisciplinaires et des activités de groupe :

  • – programme d’éducation thérapeutique ;
  • – ateliers thérapeutiques, groupes de parole ;
  • – activités sportives à but thérapeutiques ;
  • – réadaptation à la vie sociale par des activités culturelles et sportives ;
  • – prise en charge diététique et repas thérapeutiques.

L’hôpital de jour de psychiatrie

Il répond à un besoin de prise en charge des patients présentant des pathologies psychiatriques et/ou cognitives lourdes induites par l’addiction.

Les critères de prise en charge sont définis par l’évaluation psychiatrique des pathologies, des troubles cognitifs et de la nature des dépendances.

Le projet individuel du patient est travaillé avec les partenaires du secteur médico-social et la tutelle/curatelle.

Les activités individuelles et groupales incluent la remédiation cognitive et de la réadaptation sociale.

Crowfunding solidaire Opération Radio Citron

Pour donner vie à l’Opération Radio Citron, nous lançons une campagne de financement participative sur Human&Go et avons besoin de votre soutien !

Notre objectif est de collecter 8 000€ en deux mois. L’entreprise Malakoff Médéric Humanis multiplie par deux la somme collectée: chaque euro compte!

Radio Citron enregistrement le 5 octobre

Enregistrement le 5 Octobre de Radio Citron . Retrouvez la radio à la médiathèque Françoise Sagan – 8 rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris

Rôle des consultations génétiques dans le diagnostic des enfants et des adolescents atteints de troubles du spectre de l’autisme

Le Pr Arnold Munnich a mené pendant 20 ans et dans 26 hôpitaux de jour et établissements de santé mentale d’Ile-de-Franceune étude ayant pour objectif de rechercher les causes génétiques des TSA. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la Consultation Mobile Régionale de Génétique de la Fondation l’Élan Retrouvé, dirigée par le psychiatre Moïse Assouline. Avec une équipe mobile de généticiens et de soignants de l’Institut Imagine -Inserm/Université de Paris/AP-HP- et de la Fondation l’Élan Retrouvé, Arnold Munnich a rencontré 502 patients atteints de TSA et leurs proches, sur leur lieu de soins, d’accueil ou de vie.