Missions

Le Service dAide à l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapée – SAIPPH a pour mission d’accompagner la personne dans son projet d’insertion professionnelle que se soit en milieu ordinaire ou en protégé.

Bénéficiaires

Ce service, qui dispose de 190 places, s’adresse à :

  • – des travailleurs handicapés ayant intégré le milieu protégé (ESAT) et souhaitant s’orienter vers le milieu ordinaire ;
  • – des personnes ayant une RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé) afin qu’elles soient accompagnées dans la mise en œuvre de leur projet professionnel ;
  • – toute personne suivie par un psychiatre et inscrite dans une démarche de réinsertion psycho-sociale.

Modalités d’admission

Les personnes en demande d’accompagnement par le SAIPPH doivent être orientées par un référent social et/ou médical, et doivent prendre un premier contact avec le SAIPPH afin de remplir une fiche de renseignement. Une fois ces démarches réalisées, un rendez-vous est proposé à la personne pour un premier entretien avec un chargé d’insertion, accompagné ou non du psychologue.

Par la suite, une période d’accueil, étalée sur plusieurs semaines, sera alors proposée à la personne, ce qui lui permettra de connaître le service et de participer à différents groupes.

En conclusion de cette période d’accueil, un entretien avec le chargé d’insertion sera mené afin de définir un premier projet d’accompagnement.

Chef de service

Mme Julie Barrillon Hackspill

Composition

Secrétaire

Psychiatre

Psychologue

Cinq chargés d’insertion.

Lundi au vendredi

9h00 – 17h 00

42/52 rue de l’Aqueduc, 75010 Paris

Tél. : 01 40 05 07 00

Fax : 01 46 07 14 83

E-mail saipph.aqueduc@elan-retrouve.org

– Les ESAT : développer des partenariats et des relations de confiance pour préparer au mieux l’insertion ;

– les MDPH 75 et 93

– Les services de psychiatrie, ou toute autre structure accueillant des personnes en souffrance psychologique : élaborer une prise en charge concertée en vue d’une insertion professionnelle.

– Les entreprises : rencontrer les représentants d’entreprises susceptibles de proposer des stages ou des emplois et entretenir un dialogue favorisant l’embauche et le parcours professionnel du candidat.

– Les organismes de formation : construire un projet de formation en lien avec le projet professionnel.

Nos Actions

L’accompagnement de la personne se fait à partir de sa demande, en concertation avec les différents partenaires.

Il s’agit notamment de :

  • – recueillir les attentes et évaluer les besoins de la personne ;
  • – faire le point sur ses compétences et ses aptitudes ;
  • – réaliser des entretiens individuels ;
  • – proposer une participation à des groupes (de parole, informatifs,…) ;
  • – mettre en situation grâce à des stages ;
  • – élaborer, si besoin, un projet de formation ;
  • – accompagner l’intégration et le maintien dans l’emploi.

Crowfunding solidaire Opération Radio Citron

Pour donner vie à l’Opération Radio Citron, nous lançons une campagne de financement participative sur Human&Go et avons besoin de votre soutien !

Notre objectif est de collecter 8 000€ en deux mois. L’entreprise Malakoff Médéric Humanis multiplie par deux la somme collectée: chaque euro compte!

Radio Citron enregistrement le 5 octobre

Enregistrement le 5 Octobre de Radio Citron . Retrouvez la radio à la médiathèque Françoise Sagan – 8 rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris

Rôle des consultations génétiques dans le diagnostic des enfants et des adolescents atteints de troubles du spectre de l’autisme

Le Pr Arnold Munnich a mené pendant 20 ans et dans 26 hôpitaux de jour et établissements de santé mentale d’Ile-de-Franceune étude ayant pour objectif de rechercher les causes génétiques des TSA. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la Consultation Mobile Régionale de Génétique de la Fondation l’Élan Retrouvé, dirigée par le psychiatre Moïse Assouline. Avec une équipe mobile de généticiens et de soignants de l’Institut Imagine -Inserm/Université de Paris/AP-HP- et de la Fondation l’Élan Retrouvé, Arnold Munnich a rencontré 502 patients atteints de TSA et leurs proches, sur leur lieu de soins, d’accueil ou de vie.