Découvrez les 2 Équipes mobiles – LHSS

L'Équipe Mobile LHSS Périnatalité 78/95
Elle accompagne les femmes en situation de grande précarité, enceinte ou avec nourrisson de moins de 6 mois ayant une problématique de santé.
Équipe Mobile LHSS 78
Elle accompagne les personnes en situation de grande précarité ayant une problématique de santé (troubles psychiques ou addictions), ne nécessitant pas d’hospitalisation.
L’objectif des équipes pluridisciplinaires est de repérer, évaluer et accompagner et orienter les usagers vers le droit commun.

Visites aux Lits Halte Soins Santé

Jeudi 19 Octobre 2023

La Présidente de l’Assemblée Nationale,  Yaël Braun-Pivet, la Directrice générale de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France, Amélie Verdier, le Directeur de la Délégation territorial de l’Agence Régionale de Santé Yvelines, Simon Kieffer et la Maire de Meulan-en-Yvelines, Cécile Zammit-Popescu ont rencontré l’équipe des Lits Halte Soins Santé de la Fondation l’Élan Retrouvé.

J’ai commencé à fréquenter les bars et à boire de l’alcool, ce qui m’a conduit à perdre mon emploi et à me retrouver à la rue. J’ai erré et fini par me réfugier dans un abri de bus, ce qui a déplu au maire de la commune où j’avais grandi et où j’étais connu. Je dormais sur un banc devant un bar, mais le soir, il y avait des attroupements car il y avait un magasin à côté. Ils ont finalement découpé le banc parce que ma présence dérangeait. J’ai alors mis un matelas et déclaré que tant que je n’aurais pas de logement, je ne bougerais pas.

C’est alors que quelqu’un du Secours Catholique, que je connaissais, a contacté Léa ici. Un jour, alors que j’étais à l’arrêt de bus, j’ai eu la chance de rencontrer Lucile, Léa et Sabrina. Elles m’ont expliqué que quelqu’un avait appelé pour m’aider. À ce moment-là, j’avais déjà pris conscience que l’alcool était un problème, ayant déjà fait deux cures sans succès. La première cure était une obligation, comme c’est souvent le cas pour de nombreux patients. A l’âge de 54 ans et étant en la rue, j’ai commencé à réaliser que ma situation n’était pas tenable.

Lucile m’a motivé à changer. Je ne voulais pas aller dans une structure, mais grâce à un dialogue constructif, j’ai intégré le Centre Gilbert Raby deux jours après l’enterrement d’un ami tué à côté, également à cause de l’alcool. Cet événement a été un déclic pour moi, et j’ai pris la décision de me reprendre en main.

Au centre, j’ai rencontré le Dr A et le Dr M, et j’ai intégré la cure. J’ai eu la chance de bénéficier du soutien de Madame C, psychologue, ainsi que de toute l’équipe. J’avais l’habitude de prendre des permissions et de retourner au bistrot, mais j’ai dû arrêter à cause de problèmes de santé.

Même à la rue, j’ai subi une opération pour une prothèse. Mon patron m’avait jeté à la rue, mais grâce à des contacts, j’ai pu éviter de retourner à la rue après mon opération. J’ai été hébergé par mon cousin et me suis fait opérer du dos. J’étais au courant qu’une structure devait s’ouvrir, les LHSS et j’ai exprimé ma préférence pour un appartement plutôt que pour un foyer.

J’ai intégré  le SMR et, quatre jours après, j’étais en centre de rééducation pendant un mois. À ma sortie, j’ai continué mon parcours avec les équipes. J’ai fait les démarches nécessaires et réussi à obtenir les dossiers importants.

Un jour, après beaucoup d’efforts et de visites, j’ai reçu un appel d’un bailleur social m’informant qu’un logement était disponible pour moi. Le travail de l’équipe a été déterminant. Je suis arrivé au centre LHSS comme l’un des premiers usagers, et j’ai accompli tout le parcours grâce à leur soutien.

Avec le personnel et les autres usagers, tout s’est bien passé. J’ai eu la chance de faire un court séjour et de meubler pratiquement entièrement mon logement. Même si je n’ai pas eu droit au plan de financement, j’ai réussi à obtenir le nécessaire.

Je suis fier de mon parcours. Ce n’était pas facile de parler de tout cela, mais je suis content d’avoir pu travailler sur moi-même et de voir les progrès réalisés.

Témoignage de Thierry aidé par les équipes des LHSS mobile et résidentielle